Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

«Ils ont tué Diana, puis ont acheté mon silence»

12 Octobre 2015, 14:38

Si c'est vrai, c'est une bombe!

«Ils ont tué Diana, puis ont acheté mon silence»

L'ex-femme d'un sniper du Special Air Service (SAS) affirme que l'unité spéciale est à l'origine de la mort de Lady Di, en 1997. Elle aurait subi des pressions et reçu de l'argent pour se taire.


L'ex-épouse d'un sniper du Special Air Service (SAS), une unité militaire d'élite en Grande-Bretagne, vient de faire des déclarations pour le moins sensationnelles au journal «The Daily Mail». La femme, qui n'est pas nommée, assure avoir reçu une enveloppe contenant 500 livres (745 francs) de la part d'un officier du SAS en échange de son silence sur «l'affaire Diana». Selon elle, son ex-mari, qui aurait participé à l'assassinat, lui a révélé que le SAS en était à l'origine, au cours de leur mariage.

Menaces de mort

La femme qui témoigne dit avoir peur pour sa vie à la suite de plusieurs menaces proférées par un officier du SAS, notamment depuis son divorce en 2010. Parlant pour la première fois ouvertement de l'affaire le 18 janvier, la quadragénaire a révélé que des détectives de Scotland Yard ayant participé au complot feraient l'objet d'une investigation de la part de l'Unité de mauvaise conduite sévère de la police métropolitaine (Serious Misconduct Investigation Unit). Ils seraient notamment accusés d'avoir intercepté un e-mail dénonçant le meurtre de Diana envoyé par la mère de l'ex-femme du sniper. «Je n'avais jamais reçu 500 livres auparavant en échange de mon silence, raconte-t-elle au «Daily Mail». Mais je ne pouvais pas me taire à propos d'une affaire aussi sérieuse. Le paiement était très suspicieux et je me suis sentie très mal à l'aise.»

Mission organisée

Elle revient sur les détails de l'accident: «Mon ex-mari m'a expliqué qu'une fois que le SAS avait réussi à faire chuter la voiture, un soldat est rapidement allé voir la carcasse pour voir à quel point la princesse était touchée. Apparemment, il a ensuite fait signe à un collègue pour l'informer que la mission avait été un succès.» Et de conclure: «Je suis convaincue que cette opération est le grand secret du SAS.»

«Ils ont tué Diana, puis ont acheté mon silence»

Haut de page