Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

la carence d'aliments vivants est l'une des causes fondamentales des habitudes nocives de la société moderne.

par bbc2033 30 Mars 2014, 17:13 La malbouffe

Une personne qui se nourrit principalement d'aliment industriels ne peut que se sentir mal dans sa peau.
Elle souffre de difficultés digestives et de douleurs diverses et sera attiré par l'utilisation de médicaments, d'alcool ou de café, de tabac ou d'autres excitants pour s'anesthésier et oublier ses maux.
Une expérience très intéressante a été pratiqué par des chercheurs américains. Ils ont pris des rats et les ont nourri avec des aliments naturels : fruits, légumes, graines, tous ces aliments qui n'ont subi aucune transformation culinaire et industrielle.
Ils ont mis à disposition de ces rats des récipients contenant de l'alcool.
Les rates, nourris de manière saine, n'ont pas touché à l'alcool.
Puis, ils ont changé leur alimentation en supprimant les aliments vivants et en les remplaçant par ce que les américains appellent "Junk food", ce qui signifie "l'alimentation poubelle", c'est à dire les hamburgers, des saucisses, des glaces et autres aliments des supermarchés.
Les rats mal nourris par ces élément dévitalisés, ont commencé à souffrir de troubles digestifs et ont découvert que l'alcool calmait leurs douleurs.
Ils ont pris l'habitude d'en consommer et sont bientôt devenu alcooliques !
Les chercheurs se sont aperçus que si, dans un délai de moins de trois mois, on redonnait aux rats des aliments vivants, ils cessaient de boire de l'alcool.
Si le délai était plus grand, leur alcoolisme était devenu irréversible.
Cette expérience est intéressante.
Elle nous montre que la carence d'aliments vivants est l'une des causes fondamentales des habitudes nocives de la société moderne.
Ce qui est vrai pour l'alcool, l'est aussi pour les médicaments et les drogues illégales.
Un être humain nourrie de manière déséquilibrée va être tenté d'abuser des moyens de bien être artificiel que proposent les marchands.
Leur soif de profit pousse les consommateurs vers la dépendance et la maladie.
Pour se libérer de leur esclavage, il faut se réveiller, ne plus se laisser hypnotiser par les sirènes de la publicité et apprendre à gérer soi-même son alimentation et sa santé.
Nul n'est besoin pour cela de calculer des calories ou de suivre des régimes compliqués.
La règles des trois V (Vivant, Végétal, Varié) a ceci de magique qu'elle donne à chacun les principes fondamentaux permettant de se nourrir en maintenant son bien être à tout âge et en tous lieux."
Extrait d'un livre de Tal Schaller sur Amaroli

la carence d'aliments vivants est l'une des causes fondamentales des habitudes nocives de la société moderne.

Haut de page