Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La (malfaisante) industrie du cancer dévoilée par des médecins

par bbc2033 1 Novembre 2015, 21:35 L’industrie pharmaceutique

Pas de réelle surprise ni de grande nouvelle, le cancer est un business qui rapporte aux laboratoires pharmaceutiques avant tout, mais pas que… Il existe des traitements efficaces, des médecins qui parviennent à soigner cette saloperie, et bien souvent ils sont empêchés de pratiquer leur travail de manière optimale, les exemples ne se comptent plus…

 

      L’Organisation mondiale de la Santé a admis ceci : « Le cancer est une cause majeure de décès dans le monde. » Depuis près de 40 ans, la Zunie a dépensé 200 milliards de dollars à « essayer » sans succès de trouver un remède. Mais, la plupart des médecins ne sont même pas capables de vous dire pourquoi la médecine (du cancer) est un pareil fiasco. (Suggestion : il y a un dessein caché.)

Vérités sur le business médical de l’industrie du cancer

je vais tenter de vous expliquer simplement les enjeux de ce qui se passe à l'hôpital de Garches dans le service d'oncologie pédiatrique du Docteur Delepine -
Les parents souhaitent uniquement pouvoir choisir librement entre une chimiothérapie ciblée, adaptée et éprouvée suivant le type de cancer et la personne (qui réussit dans plus de 80% des cas), plutôt que de se voir imposer un protocole d’essais thérapeutiques mortel une fois sur deux, mais dont le protocole est très lucratif pour les lobbys pharmaceutiques. Une poche de chimio traditionnelle coute 5000 euros, un essai thérapeutique coute 30 000 euros -
Il faut savoir que les parents n’ont pas le droit de refuser les essais thérapeutiques pour leur enfant sous peine d’être signalés aussitôt au juge des enfants pour défaut de soins, juge qui suivra l’avis médical du service hospitalier.
Ces essais ou tests thérapeutiques transforment nos gosses en cobayes-
C'est totalement effroyable - totalement -

La (malfaisante) industrie du cancer dévoilée par des médecins
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page