Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le plan de l'OTAN ? Tuer le nationalisme arabe

13 Octobre 2015, 13:56

http://4.bp.blogspot.com/_MRMk3XZeGcE/TT81vNi-MEI/AAAAAAAABQg/uviHkk3NmsQ/s1600/nasser.jpg

 

Nasser, un grand nationaliste arabe

 

Libye : La guerre entre dans un vaste plan ancien

Il faut briser le nationalisme arabe

 

 

Voici ce que je surprends sur Arte Reportages

(alors qu'avant l'élection de Sarkozy

les Médias étaient moins verrouillés) :

 

Mort de Hariri en 2005, enquête.

"Les accusations contre la Syrie sont infondées,

il n'y a aucune preuve d'implication de la Syrie

et pourtant elle est accusée.

Il n'y a d'ailleurs pas eu de vraie enquête judiciaire,

dit un dignitaire syrien.

Et un Opposant syrien au régime déclare lui aussi :

Nous n'accepterons jamais l'ingérence étrangère,

qu'on décide pour nous.

 

Les conséquences du remodelage de l'Irak sont tragiques.

Le Moyen Orient devait devenir un modèle de démocratie,

il est tombé dans l'enfer, violence déchaînée,

tueries intercommunautaires...

La Syrie craint d'être désintégrée à son tour,

sur des bases confessionnelles ou ethniques,

elle craint la contagion alentour.

 

Les accusations contre la Syrie

sont perçues comme faisant partie intégrante

de la stratégie moyen-orientale des Etats-Unis qui viserait,

au-delà des considérations politiques conjoncturelles,

à en finir définitivement avec le nationalisme arabe,

en commençant par renverser les régimes qui s'en réclament,

ceci afin de péréniser l'hégémonie américaine

sur cette région hautement stratégique.

 

Après l'Irak,

voici venu le tour de la Syrie.

La Syrie devra oublier le Golan

et aider Israël à éradiquer le Hezbollah au Liban

si elle veut s'attirer les faveurs de ce pays.

Il faudra aussi aider Israël à annexer la Cisjordanie.

 

L'Irak n'est qu'une première étape,

en ligne de mire : Le nationalisme arabe.

Objectif : Imposer l'hégémonie d'Israël

conjointement avec la main-mise américaine.

 

(On oublie généralement d'évoquer Israël,

pourtant derrière tous les projets de destabilistaion,

de remodelage, de contrôle,

mais pas cette fois-ci, note d'eva)

 

Le nationalisme arabe, dans les années 50,

était apparenté au communisme,

aujourd'hui on invoque la mouvance du terrorisme islamique.

 

La Syrie, pourtant, a toujours été opposée

à la guerre, à l'occupation, à l'agression. "

Le plan de l'OTAN ? Tuer le nationalisme arabe

Haut de page